Régime alimentaire adéquat

Chevaux aux prestations courantes
k24

On entend par cheval aux prestations courantes les chevaux de loisirs et de sport faisant des efforts légers à moyens. Le besoin en énergie de ces chevaux varie souvent beaucoup, partiellement en fonction de la manière avec laquelle ils s’entrainent mais également car il existe des activités saisonnières qui augmentent le besoin en énergie du cheval, telles que des camps d’équitation, des sorties dans la neige, trainer un skieur, la chasse à cheval ou simplement une sortie particulièrement longue. Par conséquent, il convient de maintenir les chevaux à un bon niveau de base nutritionnel qui peut être augmenté, sans risque de blessures, quand le besoin en énergie augmente. L’alimentation qui est donnée doit conserver une qualité uniforme avec une teneur relativement élevée en matières grasses et fibres de même qu’un apport équilibré de minéraux, de vitamines et d’oligo-éléments.

Gardez à l’esprit que c’est toujours le fourrage qui décide du type de concentré dont un cheval a besoin, selon les besoins. Dans le cas où un cheval n’aurait pas besoin de concentré, il a néanmoins besoin de minéraux et d’oligo-éléments.

Chevaux à haute performance
k23

Cette catégorie comporte les chevaux s’entrainant durement et/ou concourent régulièrement à un haut niveau. Fournir des conseils sur l’alimentation du cheval à haute performance avec une exactitude chiffrée, n’est évidemment pas possible. Ses besoins nutritifs varient assez fortement en fonction de son type de performance, de l’intensité de son programme de course, de sa consommation individuelle d’énergie et de sa capacité à absorber et à transformer les nutriments. Ces chevaux ont des besoins nutritifs accrus, autant en énergie qu’en protéines, vitamines et minéraux. Gardez à l’esprit que c’est toujours le fourrage qui décide du type de concentré dont un cheval a besoin. Dans la plupart des cas, le cheval à haute performance a besoin d’une alimentation complémentaire à son fourrage pour garder la chair souhaitée et être capable d’accomplir ses tâches.

Chevaux âgés
k17

La capacité à absorber les nutriments disparaît généralement avec l’âge. C’est dû partiellement au fait que la capacité d’absorption du système digestif diminue, mais également parfois au fait que de nombreux chevaux âgés mastiquent moins bien.

Une partie de la nourriture passera l’appareil digestif sans être digérée. Ainsi, il est important de vérifier régulièrement la dentition chez le cheval âgé. Les chevaux âgés peuvent également connaitre des problèmes d’absorption de protéines, ce qqui peut entrainer une réduction de la masse musculaire. Ceci implique que de nombreux chevaux âgés ont besoin d’une ration élevée de protéines complètes.

Les gammes de produits GROOV, KRAFFT MUSKEL, KRAFFT PLUSS Protein et KRAFFT Lusern sont des aliments pouvant tous convenir au cheval âgé. Si vous préférez donner du müsli à votre cheval, alors KRAFFT MÜSLI Protein est une bonne alternative.

Gardez à l’esprit qu’une bonne alimentation pour cheval âgé doit être savoureuse et facile à mastiquer. Pour faciliter la mastication, on peut volontiers mouiller les aliments.

La jument en gestation
k21

Normalement, une jument est en gestation pendant 335 à 345 jours. Durant les 8 premiers mois de la gestation une ration normale est généralement suffisante pour maintenir la jument bien en chair et en bonne santé, mais dès le début de la gestation, les minéraux, oligo-éléments et vitamines sont importants. Les 3 derniers mois, la croissance du fœtus augmente considérablement et, par conséquent, le besoin entre autres de calcium, phosphore et protéines s’accroit également considérablement. Le besoin en énergie n’augmente cependant pas en conséquence. Avec un régime alimentaire traditionnel, il peut ainsi être difficile de satisfaire le besoin croissant en protéines sans se retrouver avec des valeurs énergétiques trop élevées.

La ration supplémentaire de concentré que l’on a donné à la jument durant la période périnatale et la période d’allaitement doit/peut le plus souvent être arrêtée dès que le poulain est séparé de sa mère. Dans de nombreux cas, on peut supprimer le concentré encore plus tôt, pour que la jument puisse se tarir toute seule, que le pis se dégonfle et que le risque de mammite soit réduit.

Il est facile de sous-estimer la croissance du fœtus durant la phase finale de la gestation, et il s’agit en fait d’un excellent « passage à la vitesse supérieure ». Les 2/3 du poids à la naissance sont atteints durant les 4 derniers mois (et un doublement du poids du fœtus intervient durant les 2 derniers mois). Dans la mesure où les protéines sont le matériau de base de tout tissu corporel, il est très important que la ration de protéines corresponde vraiment à la forte croissance du fœtus.

Il existe des aliments complémentaires spéciaux avec une qualité de protéines adaptée à cette catégorie de chevaux comme le MÜSLI Protein ou GROOV 150 qui conviennent à votre jument en fonction des valeurs d’analyse de fourrage.

Alimentation du poulain
k20

Les premiers mois, le poulain obtient les nutriments dont il a besoin dans le lait de la jument. On trouve du colostrum uniquement les tout premiers temps. Donc si, par exemple, la jument a des fuites de lait, on risque de le perdre ou que sa quantité diminue. Le poulain doit recevoir du colostrum au cours des 4 à 8 premières heures. Ce colostrum est incroyablement important car il contient d’importants anticorps protégeant le poulain contre les infections. Un poulain qui perd sa mère a un besoin urgent d’un produit se substituant au lait de jument pour survivre. Cependant, en tant que propriétaires de chevaux, on doit être conscient que produit se substituant au lait de jument ne peut pas remplacer les importants anticorps que l’on trouve dans le colostrum de la jument.

Le poulain peut avoir des selles liquides à cause du sel. Il est par conséquent recommandé de placer des pierres de sel éventuelles inaccessibles pour le poulain. Lorsque le poulain est séparé de la jument, on peut placer une pierre de sel et avoir un œil attentif sur la consommation de sel.

Un poulain connait une forte croissance et pour prévenir des carences nutritionnelles, on doit l’habituer au concentré avant la séparation. KRAFFT Föl est spécialement conçu pour le poulain et a une taille de granulé moindre et une teneur élevée en protéines brutes digestibles. Les protéines sont le matériau de base dans tout tissu corporel et un poulain a un besoin en protéines aussi important que le cheval de course haute performance.

Le jeune cheval en croissance
k19

Une alimentation bien adaptée est l’une des pierres angulaires de l’élevage des chevaux. Pour assurer une croissance harmonieuse chez le jeune cheval, le propriétaires de chevaux/l’éleveur toujours utiliser un fourrage analysé qui est équilibré avec des aliments minéraux / un concentré analysés et comportant une déclaration nutritionnelle.

Tant que le cheval est en phase de croissance, il est important que le régime alimentaire apporte des protéines en bonne quantité et de la bonne qualité. L’équilibre entre les différents minéraux, principalement le calcium et le phosphore, est important pour obtenir un développement sain du squelette. Un cheval âgé d’un an a, dans un cas normal un besoin en protéines presque aussi élevé que le cheval haute performance. À deux ans, le besoin en protéines a quelque peu diminué et il est davantage en phase avec celui du cheval à prestation ordinaire. Les chevaux que l’on soumet tôt à un entrainement ont par contre un besoin en protéines plus élevé et doivent recevoir un régime alimentaire adapté en fonction de leur situation d’entrainement.

Les jeunes chevaux en stabulation libre et qui sont beaucoup dehors pendant les mois d’hiver ont besoin d’un complément d’énergie. Si un froid rigoureux accroit le besoin en énergie du cheval, la combinaison de la pluie et d’un vent fort également. Les jeunes chevaux ont besoin d’énergie pour conserver la chaleur corporelle, mais aussi pour avoir la volonté de se déplacer. Par conséquent, il peut être judicieux, dès l’automne, d’être conscient du besoin en énergie croissant dans le régime alimentaire du jeune cheval.

Lorsque le jeune le cheval s’approche de 3 ans, le régime alimentaire peut être adapté à la charge de travail du cheval.

La famille de produits KRAFFT GROOV est une bonne alternative pour le jeune cheval en croissance puisqu’il existe de nombreuses alternatives différentes à mesure que le fourrage et le besoin du jeune cheval varient. De cette manière, vous évitez d’exposer le cheval à des changements alimentation trop durs, et en même temps vous assurez l’apport nutritif journalier. Si vous préférez un müsli, nous recommandons KRAFFT MÜSLI Protein à la place.

Cheval convalescent
k6

Le repos forcé en box implique un grand changement pour le cheval et les complications habituelles accompagnant ces modifications sont des troubles digestifs qui trouvent souvent leur origine dans le fonctionnement du gros intestin. Un traitement avec des antibiotiques peut, par exemple, endommager une partie de la microflore du gros intestin et les chevaux soumis à une cure de pénicilline doivent parallèlement se voir administrer des produits soutenant la microflore naturelle, par exemple certains des produits spéciaux disponibles dans le commerce tels que GASTRO SUPPORT.

Un cheval convalescent peut avoir accès à de la paille de bonne qualité hygiénique. Elle apporte des fibres et offre une occupation naturelle. Le concentré que l’on ajoute doit également être riche en fibres et ne pas constituer un apport trop important d’énergie. On recommande d’éviter les concentrés riches en amidon car ceux-ci peuvent avoir une influence négative sur le fonctionnement du gros intestin et de la musculature.

De plus, l’apport en liquide est très important. Le cheval doit être abreuvé dans un seau car cela offre un meilleur contrôle de la consommation d’eau. Le cheval qui vient d’être opéré peut souvent avoir du mal à boire en raison de douleurs ou d’un environnement méconnu, par exemple une écurie dans une étable de clinique vétérinaire. Il est également habituel que les chevaux convalescents deviennent agités car ils restent seuls dans l’écurie, ses camarades d’écurie ayant été libérés. Ceci peut avoir un impact sur leur envie de manger et de boire.

La famille de produits KRAFFT GROOV est une bonne alternative pour les chevaux convalescents car elle est riche en matières grasses et en fibres.

0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?